AIDE &
SUPPORT EN LIGNE
 


Besoin d'aide - cliquez ici
Envoyer message - cliquez ici

 

  NOS
PARTENAIRES










 

  DERNIERS
PROJETS TRAITES
 
Projets travaux traités au 27-02-2017

Devis pour refaire et insta..
Enlever un muret de 1m20 de..
vidange de fosse septique..
Reparation de 2 volet roula..
Reparation de porte de gara..

 

  ACTUALITÉS
 

- Quelle place pour l'entrepreneuriat dans la carrière professionnelle des jeunes de moins de 30 ans ? (2017 - Analyse)

- L'information-communication et l'industrie sont les secteurs les plus innovants entre 2012 et 2014

- Hocine veut mettre la littérature au service des quartiers

- Signature de la convention de partenariat pour la création du comité d'évaluation et de transmission d'entreprises à  Brioude (43)

- Démarrage - A propos de l'aménagement de votre boutique...

- Suppression du livret spécial de circulation pour les personnes sans domicile fixe

 

  RECHERCHES
POPULAIRES
 

 
   
  • 1 - L'idée
  • 2 - Le projet personnel
  • 3 - L'étude de marché
  • 4 - Les prévisions financières
  • 5 - Trouver des financements
  • 6 - Les aides
  • 7 - Choisir un statut juridique
  • 8 - Les formalités de création
  • 9 - Installer l'entreprise
  • 10 - Les premiers mois d'activité
  •  

     

     

       

    3 - L'étude de marché

    (MAJ : 01/02/2017)

    Vous avez vérifié la cohérence de votre projet par rapport à vos propres contraintes et atouts personnels ?
    Vous devez désormais vous assurer de sa faisabilité commerciale en réalisant une étude de marché.

    Cette étape fondamentale est un passage obligé pour tout futur chef d'entreprise, dans la mesure où elle vous permet :
     de mieux connaître les grandes tendances et les acteurs de votre marché, et de vérifier l'opportunité de vous lancer,
     de réunir suffisamment d'informations qui vont vous permettre de fixer des hypothèses de chiffre d'affaires,
     de faire les meilleurs choix commerciaux pour atteindre vos objectifs,
     de fixer, de la manière la plus cohérente possible, votre politique "produit", "prix", "distribution" et "communication" (mix marketing),
     d'apporter des éléments concrets qui vous serviront à établir un budget prévisionnel.

    Pourtant, l'étude de marché est négligée par de nombreux créateurs qui n'ont pas conscience de son utilité. Si elle ne représente pas un gage de succès absolu, sa vocation est de réduire au maximum les risques en vous permettant de mieux connaître l'environnement de votre future entreprise, et ainsi de prendre des décisions adéquates et adaptées : "Je connais mon marché, je suis donc capable de décider".


      Mieux connaître les grandes tendances du marché ainsi que ses acteurs et vérifier l'opportunité de se lancer

    L'appellation "étude de marché" peut intimider ceux qui, ne se sentant pas suffisamment compétents, préféreront éviter ou négliger cette étape. Or, une étude de marché reste avant tout une affaire de méthode et de bon sens !
    Il serait imprudent de se lancer dans un projet sans avoir répondu aux questions suivantes :

    Quelles sont les grandes tendances du marché ?

    Il s'agit tout d'abord de clairement identifier votre marché :
    - marché des entreprises, des particuliers, des loisirs, des biens de grande consommation ?
    - marché en développement, en stagnation, en déclin ?
    - que représente-t-il en volume de vente et en chiffre d'affaires ?

    Qui sont les acheteurs et les consommateurs ?

    Quels sont leurs besoins ?
    Comment achètent-ils ?
    Où vivent-ils ?
    Comment se comportent-ils ?

    Qui sont les concurrents ?

    Combien sont-ils ?
    Où sont-ils ?
    Que proposent-ils ?
    A quels prix ?

    Quel est l'environnement de mon marché ?

    Il s'agit ici d'identifier :
    - les processus d'innovation et les évolutions technologiques de votre marché,
    - son cadre réglementaire et législatif (autorisations requises, diplôme à posséder,...),
    - son environnement social, économique, politique et écologique.

    Quelles sont les contraintes de mon marché et les clefs de succès ?

    Quelles sont les opportunités et les menaces éventuelles ?
    Que faut-il maîtriser, détenir, acquérir pour réussir sur votre marché ?

    Y-a-t-il, oui ou non, une opportunité pour que mon projet réussisse ?

    Votre projet a-t-il sa place sur le marché ?
    Va-t-il apporter un "plus" par rapport à la concurrence ?
    Va-t-il répondre à un besoin non encore couvert par la concurrence ?


      Fixer des hypothèses de chiffre d'affaires

    Après avoir analysé méthodiquement le marché, vous devez être en mesure d'évaluer un chiffre d'affaires prévisionnel.
    Ce montant vous permettra d'alimenter votre prévisionnel financier pour déterminer si votre projet est viable financièrement. Attention, il ne s'agit là que d'hypothèses...

    Il n'existe pas une, mais plusieurs méthodes de calcul pour aboutir à un chiffre d'affaires prévisionnel :
    - l'une d'elles consiste à étudier des projets similaires sur votre zone ou sur d'autres zones géographiques,
    - une autre à évaluer, dans le cadre d'une enquête de terrain, les intentions d'achat des clients potentiels,
    - une autre à tester votre projet en grandeur nature.

    L'idéal est d'utiliser plusieurs méthodes afin de faire ressortir une hypothèse basse et une hypothèse haute.


      Faire les meilleurs choix pour atteindre ses objectifs

    Au regard de la compréhension de votre marché, vous allez devoir déterminer les moyens pour atteindre vos clients. On parle de déterminer la stratégie. Pour en savoir plus sur l'utilité et l'objectif de la stratégie.

    La stratégie, c'est en fait le fil conducteur qui va permettre à votre entreprise d'atteindre le chiffre d'affaires que vous avez fixé au préalable.
    Il s'agit d'opter pour le meilleur angle d'attaque en tenant compte des concurrents, des clients et du projet.
    En fixant votre stratégie, gardez à l'esprit la manière avec laquelle vous allez atteindre vos objectifs en vous insérant durablement sur votre marché, tout en tenant compte des spécificités de votre entreprise !


      Obtenir le mix-marketing le plus cohérent possible

    On appelle mix marketing l'ensemble des décisions de marketing prises par l'entreprise, à un moment donné, sur un produit ou sur l'ensemble de sa gamme, pour influencer et satisfaire sa clientèle. Ces décisions concernent :

    le produit : quel(s) produit(s) ou service(s) allez-vous proposer à vos futurs clients ?

    le prix : à quels prix allez-vous le(s) vendre?

    la distribution : comment allez-vous le(s) vendre ? Quels vont être vos réseaux de distribution (en direct, avec des intermédiaires, par internet) ?

    et la communication : comment allez-vous vous faire connaître ?

    Exemple de manque de cohérence : accepteriez-vous d'acheter du pain 30 % plus cher qu'ailleurs, alors que celui-ci ne serait pas de meilleure qualité que celui des autres boulangers ?


      Apporter des éléments concrets qui serviront à établir le budget prévisionnel

    Après avoir défini les différents éléments du mix-marketing, vous êtes en mesure de chiffrer le coût des actions que vous envisagez de mettre en oeuvre pour vous lancer.

    Quel sera le coût de fabrication ou de production du produit par exemple ?

    Quel seront les coûts de commercialisation ?

    Ou encore, quel sera le coût de la promotion ou de la communication ?

    Tous ces éléments chiffrés seront par la suite réintégrés dans le plan de financement de votre entreprise.


      Comment réaliser votre étude de marché ?

    Tout d'abord en acquérant un minimum de connaissances sur la notion de "marché" et sur les moyens d'actions permettant d'agir sur un marché.

    Puis en suivant une démarche ordonnée et structurée : recherche d'informations, réalisation d'enquêtes, synthèse et analyse des informations recueillies, rédaction d'un rapport, estimation du CA prévisionnel, ...

    L'AFE vous propose une méthode de travail de base permettant à un porteur de projet non averti d'aborder son étude de marché, seul ou avec une aide extérieure.

    En savoir plus


     

     

     

    Crédit d’impôt travaux 2017 : un taux unique de 30% : le taux du crédit d’impôt a depuis septembre 2014 un taux unique de 30%.
    Un taux qui s’applique à tous les travaux éligibles au crédit d’impôt. On peut distinguer 3 types de travaux éligibles au crédit d’impôt : les travaux de chauffage, travaux d’isolation, travaux de production d’énergie.
     
    Comment établir
    un devis travaux
    dans les règles de l'art ?
      Une légère reprise
    attendue dans le bâtiment
    en 2014
      Normes
    et labels
    de construction
         



    Mentions indispensables, modalités de règlement, avenants ... Afin que sa valeur juridique soit incontestable, un devis (ou une lettre de mission ou une offre d'intervention) doit être rédigé selon certaines règles.


    la date, le nom et l'adresse de l'entreprise. les informations juridiques de la société (RCS, Siret ...). le nom du client et le lieu d'exécution de la prestation. le décompte détaillé - en quantité et en prix - de chaque prestation et produits nécessaires à l'opération prévue. les frais de déplacement, le cas échéant.


    l'indication du caractère gratuit ou payant du devis. la somme globale à payer hors taxes et toutes taxes comprises. les modalités de paiement. la durée de validité de l'offre. la mention, de la main du consommateur : « devis reçu avant l'exécution des travaux ».
     



    La Fédération française du bâtiment (FFB) s'est déclarée moins pessimiste sur les perspectives de mises en chantier de logements en France cette année, ce qui laisse présager une stabilisation, voire une possible reprise, courant 2014.


    "Le premier semestre 2014 devrait être étal (...) et on imagine un second semestre 2014 qui montrera au pire un palier, au mieux une reprise."


    La Fédération a ainsi revu en hausse sa prévision de mises en chantier sur l'ensemble de 2013 à 330.000-340.000 unités, alors qu'elle attendait jusqu'ici environ 315.000 logements démarrés après 346.000 en 2012. La nouvelle prévision correspond à une baisse de 1,7 à 4,6%, alors que la FFB craignait jusqu'à présent une chute d'environ 9% après -19,6% en 2012.
     



    La marque de certification NF Maison Individuelle permet de bénéficier d'une construction qui est réalisée dans le strict respect de la réglementations et des règles de l'art à prix et délais convenus.


    La démarche HQE® a pour objectif le développement de bâtiments respectueux de l'environnement, sains et confortables. La démarche HQE® est associée à la marque NF Maison Individuelle en partenariat avec l'Association HQE®, et aux cinq niveaux du label « haute performance énergétique » dont Effinergie®, dans le cadre des maisons basse consommation.


    CEQUAMI
    La Règlementation Thermique RT 2005
    La Règlementation Thermique RT 2012
    Les labels "haute performance énergétique"
    ++ Plus de détail   ++ Plus de détail   ++ Plus de détaill

     

     APPELS D'OFFRES
     BATIMENT __
     
     CRÉATION DE SITE __
     
     RÉFÉRENCEMENT __
     
     ESPACES PUBLICITAIRES __
     
     EMAILING __
     
     EMPLOIS BTP__
     
     SOUS TRAITANCE BTP __
     
     PRODUITS BTP __
     
     MATÉRIÉLS BTP __
     

     

     

     

    Notre service de rappel est disponible.
    Saisissez votre numéro de téléphone et nous vous appelons immédiatement.