AIDE &
SUPPORT EN LIGNE
 


Besoin d'aide - cliquez ici
Envoyer message - cliquez ici

 

  NOS
PARTENAIRES










 

  DERNIERS
PROJETS TRAITES
 
Projets travaux traités au 24-02-2017

Orientation d'une para..
Devis lavage de vitre dans ..
Ramoneur ..
Ramoneur ..
Devis lavage de 4 vitre de ..

 

  ACTUALITÉS
 

- Quelle place pour l'entrepreneuriat dans la carrière professionnelle des jeunes de moins de 30 ans ? (2017 - Analyse)

- L'information-communication et l'industrie sont les secteurs les plus innovants entre 2012 et 2014

- Hocine veut mettre la littérature au service des quartiers

- Signature de la convention de partenariat pour la création du comité d'évaluation et de transmission d'entreprises à  Brioude (43)

- Démarrage - A propos de l'aménagement de votre boutique...

- Suppression du livret spécial de circulation pour les personnes sans domicile fixe

 

  RECHERCHES
POPULAIRES
 

 
   
  • 1 - L'idée
  • 2 - Le projet personnel
  • 3 - L'étude de marché
  • 4 - Les prévisions financières
  • 5 - Trouver des financements
  • 6 - Les aides
  • 7 - Choisir un statut juridique
  • 8 - Les formalités de création
  • 9 - Installer l'entreprise
  • 10 - Les premiers mois d'activité
  •  

     

     

       

    5 - Trouver des financements

    (MAJ : 01/02/2017)


    En fonction de ses caractéristiques, de son ambition et de votre situation personnelle, le financement de votre projet résultera de la combinaison de plusieurs sources de financement :

    - votre apport personnel (apport en fonds propres),
    - la "love money", c'est à dire l'argent que vos proches seront prêts à investir dans votre entreprise,
    - un prêt d'honneur pouvant vous être accordé pour renforcer votre apport personnel,
    - le recours au financement participatif (crowdunding),
    - une levée de fonds,
    - un microcrédit,
    - un prêt bancaire pouvant être assorti d'un dispositif de garantie,
    - un crédit-bail ou une location longue durée pour l'acquisition de certains biens, etc.


    grosse_puce.gif  Quelques conseils et repères préalables à la recherche de financements

    petite_puce.gif Soyez attentifs à bien apprécier vos besoins réels pour sa mise en oeuvre

    Les créateurs ont souvent tendance à sous-estimer leurs besoins pour limiter l'endettement. Ne tombez pas dans ce piège ! En effet, une bonne évalution de vos besoins aura pour effet :
    - de sécuriser le démarrage de votre activité en anticipant les écarts de trésorerie que vous rencontrerez inévitablement,
    - de crédibiliser votre dossier vis à vis d'un financeur,
    - et ainsi de faciliter l'obtention de financements.

    Avez-vous pensé à tout ?
    - aux investissements à réaliser pour produire, gérer, communiquer, vendre... ?
    - aux stocks à constituer ?
    - aux dépôts de garantie à verser ?
    - à la trésorerie de départ qui sera nécessaire pour faire face aux premières dépenses (BFR de départ) : loyer, assurances, actions commerciales, achat de fournitures, frais de déplacement, salaires, charges sociales, électricité... ?
    - à l'évolution de de votre BFR (besoin en fonds de roulement) en cas de prévision d'augmentation de votre chiffre d'affaires ?
    - etc.

    Pour en savoir plus, reportez-vous à l'étape Les prévisions financières.

    petite_puce.gif  Prenez le temps de bien comprendre quelques notions essentielles

    triangle.gif Les fonds propres

    D'une manière générale, on identifie par "fonds propres" les capitaux dont dispose l'entreprise. Ils sont :
    - soit apportés par l'entrepreneur et ses associés (en cas de création d'une société),
    - soit par l'activité économique. En effet, en période de croisière, si l'entreprise dégage des bénéfices, une partie sera conservée en fonds propres pour servir notamment à financer des investissements. Elle aura de ce fait moins recours à l'endettement et sera plus résistante face à des difficultés économiques.

    Au jour de la création, les fonds propres sont constitués par les capitaux de départ : épargne personnelle du ou des créateurs, ARCE (aide financière de Pôle emploi), prêts d'honneur, etc.
    Ils demeureront dans l'entreprise, c'est à dire que vous ne les récupérerez qu'en cas de cession de votre entreprise ou des titres de votre société. Ils vous permettront de :
    - faire face aux premières dépenses nécessaires au lancement de votre activité,
    - financer ce qui ne l'est pas par le système bancaire et notamment le BFR (besoin en fonds de roulement),
    - et solliciter un emprunt, car sans fonds propres il est très difficile d'obtenir un emprunt bancaire.
    En règle générale, pour solliciter un emprunt bancaire, les fonds propres doivent représenter environ 30% des besoins financiers, sauf cas particuliers.

    triangle.gif La levée de fonds

    Si vos capitaux propres sont insuffisants pour démarrer votre projet d'entreprise - ou plus tard pour la relancer ou la développer - vous avez la possibilité de les renforcer en faisant appel à des investisseurs extérieurs privés ou publics qui prendront une participation au capital de votre société.
    En création d'entreprise, la levée de fonds permet d'alimenter les fonds propres, de gonfler le capital et ainsi de prétendre à des prêts plus importants.

    triangle.gif Les emprunts

    En fonction des caractéristiques de votre projet et de son ambition, vous pourrez vous adresser aux réseaux bancaires ou aux organismes de microcrédit. Sachez que dans la majorité des cas, les banques financent ce qui est "durable" (les investissements) et le stock de démarrage. Elles seront plus réticentes à financer le BFR.
    Vous pourrez également solliciter un prêt d'argent auprès de particulier, via une plateforme de crowdfunding (crowdlending).

    petite_puce.gif  Mettez toutes les chances de votre côté !

    D'une manière générale, un projet bien préparé, cohérent et porté par un ou plusieurs créateurs motivés aura toutes les chances d'obtenir un financement. Présentez aux financeurs que vous sollicitez un dossier complet, précis, clair et soigné... en un mot "vendeur" ! Utilisez pour cela l'application proposée par l'AFE "Mon projet en ligne".
    Et surtout préparez l'entretien avec l'aide d'un conseiller. Entrainez-vous à "pitcher" votre projet. En savoir plus

    A contrario, un projet présentant un plan de financement déséquilibré et peu d'éléments convaincants sur son marché ne présentera pas les garanties suffisantes pour séduire un banquier. C'est une évidence !

    petite_puce.gif  Renseignez-vous sur les dispositifs de garantie à la disposition des créateurs

    Les banques ne prêtent pas sans exiger des garanties :
    - sur les biens financés lorsque cela est possible (hypothèque, nantissement, gage)
    - ou en demandant des cautions personnelles.

    Ce que vous devez savoir : des organismes ou les collectivités locales proposent des contre-garanties aux établissements bancaires en échange de leur abandon de demande de garantie par l'emprunteur. Certains peuvent même se porter directement caution de votre emprunt.
    N'hésitez donc pas à vous renseigner en amont sur les dispositifs de garantie existants : fonds de garantie nationaux et régionaux,  sociétés de caution mutuelle, etc. En savoir plus


      Les sources de financements d'un projet de création d'entreprise

    Les sources de financement sont nombreuses et suivent une certaine logique :

    1. Financement des fonds propres (capitaux de départ)
    2. Renforcement des fonds propres par une levée de fonds
    3. Recours à l'endêtement

    Pour les identifier, reportez-vous au panorama des financements présenté par l'AFE en cliquant ici.

     

    En savoir plus


     

     

     

    Crédit d’impôt travaux 2017 : un taux unique de 30% : le taux du crédit d’impôt a depuis septembre 2014 un taux unique de 30%.
    Un taux qui s’applique à tous les travaux éligibles au crédit d’impôt. On peut distinguer 3 types de travaux éligibles au crédit d’impôt : les travaux de chauffage, travaux d’isolation, travaux de production d’énergie.
     
    Comment établir
    un devis travaux
    dans les règles de l'art ?
      Une légère reprise
    attendue dans le bâtiment
    en 2014
      Normes
    et labels
    de construction
         



    Mentions indispensables, modalités de règlement, avenants ... Afin que sa valeur juridique soit incontestable, un devis (ou une lettre de mission ou une offre d'intervention) doit être rédigé selon certaines règles.


    la date, le nom et l'adresse de l'entreprise. les informations juridiques de la société (RCS, Siret ...). le nom du client et le lieu d'exécution de la prestation. le décompte détaillé - en quantité et en prix - de chaque prestation et produits nécessaires à l'opération prévue. les frais de déplacement, le cas échéant.


    l'indication du caractère gratuit ou payant du devis. la somme globale à payer hors taxes et toutes taxes comprises. les modalités de paiement. la durée de validité de l'offre. la mention, de la main du consommateur : « devis reçu avant l'exécution des travaux ».
     



    La Fédération française du bâtiment (FFB) s'est déclarée moins pessimiste sur les perspectives de mises en chantier de logements en France cette année, ce qui laisse présager une stabilisation, voire une possible reprise, courant 2014.


    "Le premier semestre 2014 devrait être étal (...) et on imagine un second semestre 2014 qui montrera au pire un palier, au mieux une reprise."


    La Fédération a ainsi revu en hausse sa prévision de mises en chantier sur l'ensemble de 2013 à 330.000-340.000 unités, alors qu'elle attendait jusqu'ici environ 315.000 logements démarrés après 346.000 en 2012. La nouvelle prévision correspond à une baisse de 1,7 à 4,6%, alors que la FFB craignait jusqu'à présent une chute d'environ 9% après -19,6% en 2012.
     



    La marque de certification NF Maison Individuelle permet de bénéficier d'une construction qui est réalisée dans le strict respect de la réglementations et des règles de l'art à prix et délais convenus.


    La démarche HQE® a pour objectif le développement de bâtiments respectueux de l'environnement, sains et confortables. La démarche HQE® est associée à la marque NF Maison Individuelle en partenariat avec l'Association HQE®, et aux cinq niveaux du label « haute performance énergétique » dont Effinergie®, dans le cadre des maisons basse consommation.


    CEQUAMI
    La Règlementation Thermique RT 2005
    La Règlementation Thermique RT 2012
    Les labels "haute performance énergétique"
    ++ Plus de détail   ++ Plus de détail   ++ Plus de détaill

     

     APPELS D'OFFRES
     BATIMENT __
     
     CRÉATION DE SITE __
     
     RÉFÉRENCEMENT __
     
     ESPACES PUBLICITAIRES __
     
     EMAILING __
     
     EMPLOIS BTP__
     
     SOUS TRAITANCE BTP __
     
     PRODUITS BTP __
     
     MATÉRIÉLS BTP __
     

     

     

     

    Notre service de rappel est disponible.
    Saisissez votre numéro de téléphone et nous vous appelons immédiatement.