AIDE &
SUPPORT EN LIGNE
 


Besoin d'aide - cliquez ici
Envoyer message - cliquez ici

 

  NOS
PARTENAIRES










 

  DERNIERS
PROJETS TRAITES
 
Projets travaux traités au 25-02-2017

7KT0J1 pelwjtfwrslq, [url=..
Installation d une parabole..
Bonjour Je suis à Pa..
Gros oeuvre maison individu..
Chaine de traction défailla..

 

  ACTUALITÉS
 

- Quelle place pour l'entrepreneuriat dans la carrière professionnelle des jeunes de moins de 30 ans ? (2017 - Analyse)

- L'information-communication et l'industrie sont les secteurs les plus innovants entre 2012 et 2014

- Hocine veut mettre la littérature au service des quartiers

- Signature de la convention de partenariat pour la création du comité d'évaluation et de transmission d'entreprises à  Brioude (43)

- Démarrage - A propos de l'aménagement de votre boutique...

- Suppression du livret spécial de circulation pour les personnes sans domicile fixe

 

  RECHERCHES
POPULAIRES
 

 
   
  • 1 - L'idée
  • 2 - Le projet personnel
  • 3 - L'étude de marché
  • 4 - Les prévisions financières
  • 5 - Trouver des financements
  • 6 - Les aides
  • 7 - Choisir un statut juridique
  • 8 - Les formalités de création
  • 9 - Installer l'entreprise
  • 10 - Les premiers mois d'activité
  •  

     

     

       

    6 - Les aides

    (MAJ : 01/02/2017)

    Il existe un certain nombre d'aides publiques à la création d'entreprise. Ces dispositifs, mis en place à l'initiative de l'Etat ou des collectivités territoriales, peuvent prendre différentes formes, les principales étant :

     les aides financières,
     les allègements fiscaux,
     les exonérations de charges sociales,
     l'aide au conseil,
     la mise à disposition de locaux...

     Ces aides ne concernent pas forcément votre projet ! Elles peuvent :
    - être réservées à des secteurs d'activité particuliers,
    - dépendre du lieu d'implantation de l'entreprise,
    - être liées à votre statut actuel (demandeur d'emploi ou salarié par exemple) ,
    - imposer la réalisation d'investissements conséquents ou des recrutements, …

    Le but de cette étape est donc de vous renseigner sur leurs conditions d'attribution de ces aides afin d'éviter de perdre du temps en constituant inutilement des dossiers de demande.

    Parallèlement à ces dispositifs publics, de nombreuses initiatives privées ont été prises pour aider les créateurs à boucler financièrement leurs projets. Ces aides sont dispensées par des associations, fondations, clubs, grandes entreprises ... Certaines s'adressent à un large public, d'autres ne concernent que certains types de projets bien déterminés ou sont soumises à des conditions restrictives.
    Pour obtenir des renseignements sur ces dispositifs, reportez-vous à la partie Trouver des financements du site de l'AFE.



      Les aides de l'Etat

    Elles visent principalement à favoriser :

      Une meilleure répartition géographique des entreprises. Par exemple :

     la prime d'aménagement du territoire accordée par la Datar (Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale) aux entreprises qui s'installent dans certaines zones d'aménagement du territoire sous conditions d'emplois et d'investissements,
     l'exonération d'impôt sur les bénéfices des entreprises implantées dans certaines zones d'aménagement du territoire,
     l'exonération d'impôts locaux (pour la part revenant à l'Etat),
     etc.

     La réinsertion professionnelle des demandeurs d'emploi. Par exemple :

     l'exonération de charges sociales pendant un an (ou plus dans certains cas) pour les demandeurs d'emploi qui créent ou reprennent une entreprise (dispositif Accre),
     le dispositif Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise).

     L'émergence et le financement des projets innovants. Par exemple :

     les aides de BPI  pour la réalisation d'études préalables et le développement de projets d'innovation.


     L'épargne de proximité et le financement des petites entreprises.
    Par exemple :

     la réduction d'impôt pour souscription au capital des entreprises nouvelles,
     la déduction des intérêts d'emprunt,


      Les aides des collectivités territoriales

      Principes généraux que doivent respecter les collectivités territoriales

    Respect du principe de la liberté du commerce et de l'industrie : les collectivités territoriales, par leurs interventions économiques, ne doivent pas fausser le libre jeu de la concurrence.

    Interdiction de principe de prendre des participations dans le capital de sociétés commerciales et des autres organismes à but lucratif (sociétés commerciales, sociétés civiles, associations ayant un but lucratif...).
    Il existe néanmoins quelques exceptions prévues par la loi : les sociétés d'économie mixte locales, sociétés de développement régional, etc.

    Interdiction d'établir de discrimination entre les entreprises et les citoyens placés dans des situations comparables (principe d'égalité devant la loi). Les collectivités doivent donc adopter un règlement général des aides définissant les conditions de leur intervention. Les entreprises placées dans des situations étroitement comparables doivent être traitées de façon identique.

     Respect de la politique d'aménagement du territoire définie par l'Etat (contrat de plan) et des règles communautaires.
    Les départements, les communes ou leurs groupements ne peuvent participer au financement de ces aides que dans le cadre d'une convention passée avec la région.

      Règles légales en matière d'intervention financière des collectivités territoriales pour aider la création d'entreprise

    Les régions sont libres de définir le régime des aides directes qu'elles accordent. Elles doivent seulement veiller au respect des règles de concurrence communautaire.
    Les collectivités territoriales peuvent attribuer des aides sous forme de subventions, bonifications d'intérêts, prêts ou avances remboursables, à taux nul ou à des conditions plus favorables que celles du Taux moyen des obligations (TMO).

      Les exonérations de contribution économique territoriale, d'impôts fonciers

    Elles peuvent être accordées aux entreprises qui s'implantent dans certaines zones, sur délibération des collectivités territoriales.


       Identifier les aides régionales

    Pour découvrir les aides régionales et locales auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de votre projet et de votre lieu d'implantation, consulter les sites suivants :

    triangle.gif www.aides-entreprises.fr : le site de
    l'Observatoire des Aides de l'Institut Supérieur des Métiers

    > https://les-aides.fr :
    le site d'information des CCI sur les aides aux entreprises


    En savoir plus


     

     

     

    Crédit d’impôt travaux 2017 : un taux unique de 30% : le taux du crédit d’impôt a depuis septembre 2014 un taux unique de 30%.
    Un taux qui s’applique à tous les travaux éligibles au crédit d’impôt. On peut distinguer 3 types de travaux éligibles au crédit d’impôt : les travaux de chauffage, travaux d’isolation, travaux de production d’énergie.
     
    Comment établir
    un devis travaux
    dans les règles de l'art ?
      Une légère reprise
    attendue dans le bâtiment
    en 2014
      Normes
    et labels
    de construction
         



    Mentions indispensables, modalités de règlement, avenants ... Afin que sa valeur juridique soit incontestable, un devis (ou une lettre de mission ou une offre d'intervention) doit être rédigé selon certaines règles.


    la date, le nom et l'adresse de l'entreprise. les informations juridiques de la société (RCS, Siret ...). le nom du client et le lieu d'exécution de la prestation. le décompte détaillé - en quantité et en prix - de chaque prestation et produits nécessaires à l'opération prévue. les frais de déplacement, le cas échéant.


    l'indication du caractère gratuit ou payant du devis. la somme globale à payer hors taxes et toutes taxes comprises. les modalités de paiement. la durée de validité de l'offre. la mention, de la main du consommateur : « devis reçu avant l'exécution des travaux ».
     



    La Fédération française du bâtiment (FFB) s'est déclarée moins pessimiste sur les perspectives de mises en chantier de logements en France cette année, ce qui laisse présager une stabilisation, voire une possible reprise, courant 2014.


    "Le premier semestre 2014 devrait être étal (...) et on imagine un second semestre 2014 qui montrera au pire un palier, au mieux une reprise."


    La Fédération a ainsi revu en hausse sa prévision de mises en chantier sur l'ensemble de 2013 à 330.000-340.000 unités, alors qu'elle attendait jusqu'ici environ 315.000 logements démarrés après 346.000 en 2012. La nouvelle prévision correspond à une baisse de 1,7 à 4,6%, alors que la FFB craignait jusqu'à présent une chute d'environ 9% après -19,6% en 2012.
     



    La marque de certification NF Maison Individuelle permet de bénéficier d'une construction qui est réalisée dans le strict respect de la réglementations et des règles de l'art à prix et délais convenus.


    La démarche HQE® a pour objectif le développement de bâtiments respectueux de l'environnement, sains et confortables. La démarche HQE® est associée à la marque NF Maison Individuelle en partenariat avec l'Association HQE®, et aux cinq niveaux du label « haute performance énergétique » dont Effinergie®, dans le cadre des maisons basse consommation.


    CEQUAMI
    La Règlementation Thermique RT 2005
    La Règlementation Thermique RT 2012
    Les labels "haute performance énergétique"
    ++ Plus de détail   ++ Plus de détail   ++ Plus de détaill

     

     APPELS D'OFFRES
     BATIMENT __
     
     CRÉATION DE SITE __
     
     RÉFÉRENCEMENT __
     
     ESPACES PUBLICITAIRES __
     
     EMAILING __
     
     EMPLOIS BTP__
     
     SOUS TRAITANCE BTP __
     
     PRODUITS BTP __
     
     MATÉRIÉLS BTP __
     

     

     

     

    Notre service de rappel est disponible.
    Saisissez votre numéro de téléphone et nous vous appelons immédiatement.